Un temps pour la création

fleurs rosesLe 3ème rassemblement oecuménique européen, en septembre 2007, a réuni des représentants des différentes Églises d’Europe, à Sibiu en Roumanie. Ainsi réunis, ces représentants des églises prennent la décision de recommander « un temps pour la création ». Recommandation adressée à toutes les Églises chrétiennes. Voilà un extrait de leur message :

« Nous recommandons de réserver la période du 1er septembre au 4 octobre à la prière pour la protection de la création et la promotion de styles de vie durables faisant reculer notre contribution négative au changement climatique.

Ces dates ont du sens. En effet, le 1er septembre marque le début de l’année liturgique pour les Églises orthodoxes. Ce jour rappelle en particulier l’oeuvre de Dieu dans la création du monde. De même, le 4 octobre marque la fête catholique de Saint François d’Assise. St. François a été déclaré saint patron de l’écologie en 1979 par St. Jean Paul II.

Ainsi, entre ces deux fêtes, l’une orthodoxe, l’autre catholique, nous portons ensemble dans le prière le monde et tout le vivant. C’est un mouvement oecuménique de prière, sous les regards de Dieu.

Une liturgie “de la création” :

A Caulmont, une liturgie particulière du  “temps de la création” est vécue pendant les offices du jour et du soir. Effectivement, cette liturgie a été publiée en juin 2018 dans le n° 191 de Nouvelles – revue de la communauté de Caulmont. Vous pouvez demander à recevoir un exemplaire de cette revue en cliquant ici. Autrement vous trouverez ci-dessous des textes ressources pour porter la prière pendant ce temps.

Pour aller plus loin, vous pouvez trouver les enjeux écologiques et spirituels de ce temps pour la création dans une fiche éditée par le site Eglise verte en cliquant ici

Ainsi, vivre ce temps pour la création est une manière de donner une dimension spirituelle à nos engagements écologiques.

 

Des textes pour prier et méditer :