Au coeur de l’été,quelques nouvelles de l’accueil de Caulmont :

 A la maison des Sapins, l’accueil est très riche et plein de vie !
Par exemple du 14 au 21 juillet nous avons accueilli un groupe de 4 familles avec une dizaine d’enfants : des temps de repas et de prières animés et pleins de joie, avec des rencontres et des partages.
En cette fin du mois, ce sont plus des personnes seules cherchant un temps de calme et de retraite.
Puis viendra le temps en août des amis de la communion de Penouel puis celui des festivaliers…
Côté statistiques, les chiffres de l’an dernier sont largement dépassés puisqu’en juillet dernier nous avions fait 170 nuitées et à ce jours nous en ferons au total 240. La progression est appréciable (en août pour le moment nous passons de 270 en 2018 à 310 en 2019).
Cet accueil est porté de manière véritablement communautaire puisque nous avons d’abord reçu le soutien d’Adèle : jeune étudiante en vacances venue nous aider une semaine. Puis Géraldine est arrivée mi juillet pour rester jusqu’à fin août. Enfin, fidèles année après année Irène et Roland sont arrivés pour rester jusqu’à mi-aout. Merci à eux tous de nous permettre de former une belle équipe.
Reste les investissements importants qui continuent de nous “tomber dessus” : cette année, en début de saison, le sèche linge commun nous a lâché ainsi qu’une pompe de relevage nécessaire à l’usage d’une des chambres.
Evénement remarquable, le bois autour de la maison accueille plusieurs milliers d’individus, peut-être plus d’un million… En effet, devant une situation climatique compliquée nous avons fait le choix d’ouvrir la porte à Eric : apiculteur en difficulté dont les abeilles n’avaient encore rien produit cette année en Savoie. Il espère, et nous avec lui, que localisées plus en altitude et plus à la fraiche (tout est relatif, nous affrontons aussi la canicule) ses ouvrières produiront de quoi tenir une année de plus. Ce sont donc 24 ruches que nous avons placées très éloignées de la maison au fond du bois. 
C’est donc un été riche et plein de vie qui a démarré à Devesset, une vie un peu précaire mais toujours traversé par la foi et portée par la prière. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.